vendredi 8 décembre 2017

Poires rôties au thym et au babeurre

Cette recette est tout simplement divine !
Un vrai coup de cœur !
A force de recevoir des poires dans nos paniers de légumes, il faut chercher comment cuisiner celles qui se gâtent trop vite.
J'ai utilisé du babeurre (lait ribot) au lieu de la crème crue de la recette originale et je n'ai pas été déçue, j'ai également apporté quelques petites modifications pour les autres ingrédients !
La recette originale provient du blog La Cocinera loca.
2 poires
4 cuillers à soupe de sirop de canne (j'ai mis du sucre de canne)
20 g de beurre (j'ai utilisé du ghee) coupé en petits morceaux
4 branches de thym frais (j'ai mis du thym séché)
2 feuilles de laurier (je n'en ai pas mis)
1 pincée de sel de Guérande (j'ai mis du gros sel)
2 cuillers à soupe de crème crue (du babeurre pour moi)
1. Préchauffer le four à 200°C
2. Couper les poires en deux
3. Enlever les pépins et les parties filandreuses à l’aide d’un couteau
4. Dans un plat allant au four, mettre 2 cuillers à soupe de sucre de canne et la moitié du beurre coupé 
 5. Ajouter du thym
6. Disposer les demi-poires par-dessus, bien à plat
7. Verser le reste du sucre de canne dans les demi-poires
8. Ajouter le beurre restant et un peu de sel
9. Enfourner pour 1 h en arrosant les poires avec le jus de cuisson toutes les 20 minutes
10. Au moment de servir, arroser les poires avec le jus de cuisson et remplir chaque cavité avec le babeurre bien froid

Bonne dégustation !

mercredi 6 décembre 2017

Lohikeitto, soupe de saumon finlandaise

Cette fois, grâce à Cuisiner pour la Paix et Sophie, nous nous envolons en Finlande !

En finnois, lohi veut dire saumon et keitto soupe. 

La Finlande est un État d'Europe du Nord membre de l'Union européenne depuis 1995.

La Finlande est baignée par la mer Baltique. 
Son territoire s'étend de part et d'autre du cercle arctique ce qui fait d'elle un pays nordique entièrement extérieur à la Scandinavie. 
Composé de plus de 3 000 lacs et d'innombrables îles, il se situe entre la Russie, la Norvège et la Suède.

Cet espace géographique est soumis à un climat rigoureux pendant l'hiver. 
Les Finlandais disposent de deux langues officielles, le finnois et le suédois.

Longtemps sous domination du voisin suédois, sous le règne duquel fut fondée la première capitale, Turku, la Finlande demeure marquée par les nombreux conflits qui l'ont opposée durant toute son histoire récente à la Russie, puissance impérialiste dont elle est devenue un grand-duché autonome en 1809, et dont elle n'a obtenu son indépendance qu'en 1917. 
L'année suivante, une guerre civile ensanglante le pays, suivie de deux guerres contre l'URSS pendant la Seconde Guerre mondiale, et enfin, d'une longue tutelle soviétique indirecte durant la Guerre froide, connue sous le nom de finlandisation.

Ces soubresauts n'ont cependant pas empêché l'établissement d'une république stable dont les réalisations sont souvent présentées en modèles, et ce en de nombreux domaines : notamment en matière d'environnement et de qualité de vie. 
La Finlande a été le premier pays d'Europe à accorder le droit de vote aux femmes ainsi que le premier au monde à les rendre éligibles au même titre que les hommes. 

(Source : Wikipédia)

La recette originale provient du blog 196 Flavors.
 
250 g de saumon frais
700 g de pommes de terre
1 oignon
½ poireau
40 cl de crème
70 cl de bouillon de poisson 
½ bouquet d’aneth (je n'en ai pas mis)
40 g de beurre
Baies roses non moulues

1. Peler et couper les pommes de terre, l’oignon et le poireau en morceaux
2. Couper le saumon en petits morceaux d’1 cm d’épaisseur
3. Cuire les pommes de terre, l’oignon et le poireau dans du bouillon de poisson 
4. Quand les pommes de terre sont cuites, ajouter la crème
5. Porter à ébullition puis baisser sur feu doux
6. Ajouter le saumon
7. Ajouter la moitié de l’aneth et laisser mijoter 5 minutes à feu doux
8. Ajouter le beurre
9. Saler et ajouter quelques baies

Bonne dégustation !

mardi 5 décembre 2017

Les larmes du tigre

Excusez mon absence, mais travailler dans la vente en cette période de l'année demande beaucoup de temps et de ressources et j'avoue que tout gérer n'est pas toujours évident...
Cette fois, grâce à Cuisiner pour la Paix et Sophie, nous nous envolons en Thaïlande !

Une légende raconte que ce plat est tellement bon qu’il ferait pleurer le tigre. 
Les lamelles de bœufs seraient comparées aux larmes du tigre. 

La Thaïlande est un pays d’Asie du Sud-Est. 
Avant 1939, il s’appelait le Royaume de Siam. 
Il est bordé par la Birmanie, par la Malaisie, par le Cambodge et par le Laos. 
Sa capitale est Krung Thep (กรุงเทพฯ, la Cité des anges), également appelée Bangkok. 
La langue officielle est le thaï et la monnaie le baht. 
C’est une monarchie constitutionnelle depuis 1932 dans laquelle le roi est officiellement titré Chef de l'État, Chef des Forces armées, partisan de la religion bouddhiste et défenseur de toutes les confessions. 
Sur un plan politique, la Thaïlande a connu 19 coups d'État tentés ou réussis par l'armée depuis 1932, le dernier en date ayant eu lieu le 22 mai 2014. 
Depuis 1946, plusieurs générations de Thaïlandais n'ont connu qu'un souverain, Bhumibol Adulyadej (Rama IX), dont le règne a duré soixante-dix ans, jusqu'à sa mort le 13 octobre 2016. 
Son fils Maha Vajiralongkorn (Rama X) lui a succédé le 1er décembre 2016. 
Il est le 10e souverain de la dynastie Chakri qui règne depuis 1782.

(Source : Wikipédia)

La recette originale provient du blog 196 Flavors.
 
Pour 2 personnes
 Marinade
200g de viande bœuf (filet, steak) 
1,5 cuillère à café de miel
1,5 cuillère à soupe de sauce soja
Poivre
Sauce
2 gousses d’ail
1,5 cuillère à soupe de sauce nuoc mam
1,5 cuillère à soupe de crème de tamarin
Le jus d’1/2 citron vert
1 cuillère à soupe de sucre de palme (sucre de canne pour moi)
1,5 cuillère à soupe d’eau
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 piment prik chee fah (j'ai mis du piment d'Espelette)
Un peu gingembre frais fraichement râpé
1/2 tige de citronnelle
Quelques feuilles de basilic thaï
1 bouquet de coriandre
1 ciboule thaï, hachée (j'ai mis des oignons jeunes)
Riz grillé
Riz Thaïlandais
1. Marinade:  mélanger la sauce de soja et le miel
2. Couper le bœuf en lamelles et les mettre à mariner dans la marinade
3. Laisser pendant 2 heures à température ambiante en couvrant le plat
4. Sauce: Presser le citron vert, émincer d'ail finement, couper le piment en rondelles
5. Mélanger l'eau, le sucre, le jus de citron
6. Ajouter la sauce nuoc mam, la sauce soja et le tamarin
7. Émincer le basilic, la coriandre et la citronnelle
8. Râper le gingembre
9. Ajouter le tout à la sauce
10. Mélanger et laisser reposer pendant minimum 20 minutes à température ambiante
11. Riz grillé: Dans une poêle, torréfier le riz à sec sur feu moyen
12. Le remuer sans arrêt pour qu’il ne brule pas
13. Quand il a une jolie couleur dorée, le retirer du feu et le laisser refroidir
14. Réduire le riz en poudre très fine en le passant au mixeur
15. Griller le bœuf quelques minutes par face
16. Servir le bœuf en l'arrosant avec un peu de sauce et saupoudrer de riz grillé 

Bonne dégustation !

samedi 2 décembre 2017

Sauté de crevettes au brocolis

Cette fois, grâce à Cuisiner pour la Paix et Sophie, nous nous envolons au Laos !

Le Laos est un pays sans accès à la mer, d'Asie du Sud-est, entouré par la Birmanie (ou Myanmar), la Thaïlande, le Cambodge, le Viêt Nam et la République populaire de Chine. 
La ville de Vientiane est sa capitale, la langue officielle le lao, la monnaie officielle le kip. 
La devise du Laos est « Paix, Indépendance, Démocratie, Unité et Prospérité », et son drapeau est constitué de trois bandes horizontales, les bandes supérieure et inférieure de couleur rouge et celle du milieu de couleur bleue, avec en son centre un disque blanc. 
L'hymne national est Pheng Xat Lao. 
Les habitants du Laos sont nommés Laotiens.

La recette originale provient du blog Vientiana Lao Cuisine.
 
100 g de queues de crevettes (surgelées et précuites pour moi)
1 brocolis bio
1 oignon
2-3 cuillères à café de sauce soja
1 cuillère à soupe de sauce d'huître (je n'en avais pas, j'ai pris sauce de poisson)
Huile d'olive
1 grand verre d'eau
Sel
Poivre
1. Éplucher, laver et émincer finement l'oignon
2. Laver et couper en morceaux le brocolis
3. Dans une casserole, faire chauffer l'huile
4. Dès qu'elle est chaude, y jeter l'oignon émincé et le faire revenir
5. Ajouter les crevettes 
6. Ajouter le brocolis, la sauce d'huître, la sauce soja, le sel et un grand verre d'eau
7. Assaisonner à votre goût.
8. Laisser cuire environ 10 minutes tout en remuant de temps en temps

Le légume doit être cuit mais croquant à la fin de la cuisson pour qu'il garde toute sa saveur et ses vitamines.

Ce plat se mange généralement avec du riz blanc parfumé ou bien avec des nouilles de riz.

Bonne dégustation !

dimanche 26 novembre 2017

Ma BiHo box

Je reviens aujourd'hui avec un nouveau partenaire : ma BiHo box !

Avec le concept des boxs, bien connu maintenant, ma BiHo box vous propose tous les mois des produits sains pour vous aider à changer vos habitudes alimentaires !

Ma BiHo box se base sur 2 impacts de la nourriture :
La santé : Ce que nous mangeons a un impact direct sur notre santé ! Si c'est évident pour des maladies comme l'obésité, c'est également vrai pour le cancer. Ainsi la composition de nos repas contribuerait pour 40 à 60 % à l'apparition de tumeurs. Les proportions sont quasiment identiques pour l'ensemble des maladies les plus courantes au XXIème siècle : problèmes cardio-vasculaires, diabète, etc...

Mais sais-tu aussi qu'une mauvaise alimentation impacte aussi beaucoup de maux "courants" : insomnie, migraine, concentration, fatigue, stress, etc... Ca te parle ?

L'environnement : Les choix que tu fais pour ton alimentation ont un lien direct avec préservation des ressources et la protection de l'environnement !

Sais-tu qu'il faut 1300 litres d'eau et une dépense énergétique en co² équivalente à un trajet de 160 km pour obtenir 100g de viande de bœuf dans une assiette ?
On est foutu, on mange trop (et mal !) ! 


Ma BiHo box : ta solution pour te sain-plifier la vie en toute tranquillité et à ton rythme !

Ma BiHo box c’est : du sain, du gourmand et du facile, tout est dans le colis !

• parcourt la France et le monde (!) pour trouver des producteurs éthiques,
• lit les étiquettes et on te sélectionne 6 à 7 produits sains et végétal : les vrais ! pas transformés, sans additifs, sans colorants, ...
• coache avec des conseils nutri-pratiques pour connaitre les aliments et manger mieux au quotidien, tu avances à ton rythme, où tu veux, quand tu veux !
• concocte des recettes rapides & gourmandes à faire facilement et à déguster où tu veux, avec qui tu veux !

Mais aussi :

- Une solution clé en main : aliments bio, recettes et conseils nutritionnels, on te glisse même des menus et une liste de courses dans le colis ! #toutestdanslabox

- Peu contraignante (un colis par mois) : tu sèmes, prends des nouveaux repères, testes, et choisis d'intégrer les recettes et les conseils nutri au rythme qui te convient !

- Tous les mois un thème, adapté à la saison, qui te permet de reprendre goût aux cycles des saison, ...

- Tu deviens un CONSOM'ACTEUR, et ça ça change TOUT !

Et tous les mois tu reçois :

• Un colis généreux avec 6 à 7 aliments bio, (entre 2 et 3kg ! l'équivalent de 3 repas pour une famille) non transformés, garantis sans additifs,
• Une gazette gourmande avec des recettes et des conseils nutritionnels,
• Un parcours nutri-pratique pour apprendre, faire le point et découvrir tous les bienfaits que peut t’apporter ton assiette,
• Un accès VIP à notre contenu (blog et newsletters) pour compléter le tout et te sentir pleinement accompagné !

Mais trêve de blabla, j'ai reçu la box du mois de Novembre !
La voici, la voila ! 


Les gazettes
 
Des épices tandoori

Du riz semi-complet de camargue

2 briques de crème de soja

Des protéines de soja

Des champignons de Paris émincés en bocal

Des graines de courges, pour l'apéro

Et le tout parfaitement emballé !

Honnêtement, j'ai été conquise par le concept de cette box !
Des bons produits, sains, l'aspect environnemental qui est pris en compte, cette box a tout pour me plaire !
Une très belle découverte, je ne peux que vous encourager à découvrir cette super box !

vendredi 24 novembre 2017

Calamars grillés à la coréenne

Manger coréen n'est pas facile, car contrairement aux restaurants japonais qui sont partout, il y a très peu de restaurants coréens !
Heureusement, grâce à internet, il est possible de trouver des recettes et de les faire facilement.
Pas toujours facile de trouver les ingrédients par contre :)

J'ai adoré cette façon de préparer le calamar !
Un délice !

La recette originale provient du blog Un peu gay dans les coings.
 2 calamars préparés et lavés
2 belles cuillères à soupe de gochujang (ou un peu de concentré de tomate, du paprika et du piment)
50ml de vin de riz (j'ai mis du saké)
2 cuillères à soupe de miel
1 cuillère à soupe de jus de citron
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de piment en poudre
3cm de gingembre frais
6 gousses d'ail
3 oignons jeunes
2 cuillères à soupe d'huile de sésame
1 cuillère à soupe de graines de sésame grillées
Poivre

1. Couper les calamars morceaux, assez grands
2. Préparer la marinade en mélangeant tous les ingrédients 
3. Dans un plat, verser un peu de marinade, puis poser les calamars
4. Recouvrir de marinade
5. Couvrir et laisser mariner pendant 15 minutes minimum
6. Faire chauffer le grill et faire griller chaque face
7. Ajouter un peu de marinade sur les calamars au moment de les retourner
8. Mélanger rapidement les calamars avec le reste de marinade
9. Servir sans attendre avec du riz blanc et des oignons jeunes émincés

Bonne dégustation !

mercredi 22 novembre 2017

Al konafa

Cette fois, grâce à Cuisiner pour la Paix et Sophie, nous nous envolons au Liban !

Le Liban est un État du Proche-Orient, en grande partie montagneux. 
Il partage ses frontières avec la Syrie au nord et Israël. 
Beyrouth en est la capitale.

La langue officielle est l'arabe. 
Le français, ayant perdu ce statut, est une langue seconde, employée notamment dans l'enseignement (tout comme l'anglais). 
La monnaie officielle est la livre libanaise.

Du fait de sa composition pluriconfessionnelle, le Liban est doté d'un système politique fondé sur une répartition du pouvoir proportionnelle au poids de chaque communauté religieuse, c'est le confessionnalisme.

Comme entité géopolitique et tel qu'il existe dans ses frontières actuelles, l'État libanais est créé en 1920 sous le nom de Grand Liban par la France par adjonction au territoire du Moutassarrifat du Mont-Liban (entité autonome de l'Empire ottoman) de territoires qui appartenaient aux deux Wilaya ottomans de Beyrouth et de Damas. 
La France avait été alors, à la suite du démantèlement de l'empire ottoman, mandatée par la Société des Nations pour développer et moderniser certains territoires ex-ottomans.

En 1926, le pays adopte sa première constitution, devient officiellement une République, prend le nom de République libanaise.

Son histoire, son système politique et la variété de sa culture, de sa démographie religieuse et de sa géographie en font un pays à part et original du Proche-Orient. 
Le Liban a été occupé au cours des siècles par diverses civilisations. 
Il est aussi réputé pour sa gastronomie et pour sa musique. 
Entre son indépendance et le début de la guerre civile qui le ravage de 1975 à 1990, le pays connait une période de relative prospérité économique et de stabilité politique, permises par la forte croissance des secteurs du tourisme, de l'agriculture ainsi que du secteur des finances et des services (banque, assurances...). 
Dans cette période, le pays est de ce fait considéré comme le coffre-fort du Levant et comme « La Suisse du Moyen-Orient », en raison de son poids et de sa puissance financière. 
Le Liban attire alors de nombreux touristes, en grande partie parce que Beyrouth, la capitale, est connue comme le « Paris du Moyen-Orient ». 

Immédiatement après la fin de la guerre civile, de grands efforts sont faits pour reconstruire les infrastructures du pays et une économie viable, par le biais d'investissements colossaux de l'État, de l'Arabie saoudite, de l'Union européenne et de quelques pays du Golfe Persique. 
Cependant, la guerre israélo-libanaise de 2006 met un terme à l'afflux touristique et cause des dommages estimés à environ 3 milliards de dollars américains sans compter le ralentissement économique qui s'en est suivi.
(Source : Wikipédia)

Je vous propose ce dessert très surprenant et également délicieux !
A accompagner d'un thé à la menthe :)

La recette orignale provient du blog Safran Cannelle.
 
250g de cheveux d'ange (konafa)
 100g de fromage crème type Philadelphia (light pour moi)
1 boule de mozzarella râpée ou coupée en dés
100g de beurre fondu
Pistaches
Sirop
2 verres d'eau
1 verre de sucre
Eau de fleur d'oranger
Jus de citron

1. Dans une casserole, faire chauffer l'eau et le sucre et porter à ébullition pendant 10 minutes
2. Ajouter ensuite le jus de citron et réserver
3. A l'aide de ciseaux, couper les cheveux d'ange (on en met partout ^^)
4. Les imbiber de beurre fondu, laisser reposer 5 minutes
5. Dans un plat allant au four, déposer dans le fond la moitié de la konafa
6. Ajouter les 2 fromages
7. Recouvrir avec le reste de la konafa
8. Enfourner dans un four préchauffé à 160° pendant 50 minutes
9. A la sortie du four, verser le sirop fait un peu plus tôt dessus
10. Saupoudrer de pistaches concassées


Bonne dégustation !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...